L’étiquette Bio ne se met pas n’importe où, légalement un centre de beauté bio doit avoir son certificat bio. Et les exigences sont strictes, surtout à propos des produits utilisés dans ce centre.

Le label bio dans le cosmétique

Connaître si un produit étiqueté bio est bien bio, c’est un sujet très polémique en ce moment, car oui, il y a des faux bio. Et pourtant, la certification bio n’est pas distribuée comme le journal du matin. Il faut faire les démarches nécessaires avant d’obtenir ce label Bio. On commence par faire une demande d’inspection pour avoir l’aval des experts. Et pour cela, il y a quelques sommes à payer pour le déplacement du technicien. Il vérifie d’abord l’emplacement du centre, surtout la dimension des salles de maquillage, les matériels utilisés doivent sortir de là-haut de gamme, mais surtout les produits utilisés conviennent à une marque qui a eu cette autorisation Bio. L’inspection est torride, et il y en a qui ne l’obtienne pas. Mais ce nom n’est pas tellement protégé comme il faut, donc il y en a beaucoup qui mettent les écriteaux crème solaire bio juste pour duper les clients.

Quel est l’impact des produits faux bio ?

Le premier impact est le côté psychologique, parce que les clients qui sont confiant à l’écriture bio peuvent être trompé, et ceci, plusieurs années après l’usage du produit. Les produits chimiques sont très efficaces quand on parle de cosmétique, mais ils détruisent petit à petit la peau jusqu’à ce que ça devienne un cancer de la peau.

Comment connaître un produit cosmétique bio ?

La première chose à faire est d’acheter des produits venant des marques labellisées Bio, elles sont nombreuses et elles exposent ses produits en ligne. Ensuite, voir les produits phares de cette saison pour la crème solaire, l’eau de parfum, les produits pharmaceutiques, les rouges à lèvres ou les maquillages.

Et enfin, lire la notice sur le couvercle du produit, sur le tube carrément. Relevé le pourcentage des parabènes, silicones ou de phénoxuéthanol qu’ils utilisent.